Optech, un centre collégial de transfert de technologie (CCTT)  affilié aux cégeps de La Pocatière, John-Abbott et André-Laurendeau, est un important acteur pour le développement de l’économie québécoise. Ses activités de recherche appliquée et de transfert technologique en optique photonique favorisent l’innovation technologique en entreprise et contribuent à une économie forte, axée sur le savoir.

En 2013-2014, à partir d’une subvention de fonctionnement de 280 000 $, Optech génère directement 27 emplois et presque 2,2 millions $ en projets, qui se conjuguent et génèrent encore plus de richesse pour le Québec. «Les retombées indirectes, bien que plus difficiles à évaluer, sont tout aussi importantes, indique Maroun Massabki, directeur du développement et de l’innovation du centre. À titre d’exemple, nous travaillons avec plusieurs PME, pour aider au développement de leurs produits et procédés. Qu’adviendrait-il si nous n’étions pas en mesure de fournir une expertise locale pour répondre aux besoins de nos entreprises québécoises? Ces projets seraient sans doute délocalisés à l’extérieur du Canada. Autant d’emplois et d’investissement perdus.» Non seulement l’effet de levier est très fort pour notre développement économique, chaque dollar investi en rapporte huit, mais il permet de conserver et de développer l’expertise scientifique au Québec, tout en participant à la formation de la relève scientifique.

«Nous voyons l’innovation et le savoir comme le tronc commun d’une pensée économique ambitieuse qui entraînera un regain de l’entrepreneurship, une relance de nos exportations, une exploitation durable et exemplaire de nos ressources naturelles», estimait Philippe Couillard lors de sa dernière campagne électorale. Optech partage l’avis du Premier ministre à l’effet que le Québec doit développer ces créneaux stratégiques en sciences, notamment en renforçant la compétitivité des entreprises et en favorisant la création d’emplois.

C’est ce à quoi travaille Optech. Dans la dernière année, le centre de recherche a permis à quelque 35 entreprises d’ici d’augmenter leurs revenus, de créer des emplois et de mettre sur le marché des produits à haute valeur ajoutée, développés au Québec.  Nos entreprises innovent et demeurent compétitives tout en créant des emplois et de la richesse pour l’économie du Québec.

La contribution économique des cégeps et des centres collégiaux de transfert de technologie

Au Québec, 49 CCTT similaires à Optech collaborent aux projets de recherche et d’innovation des entreprises d’ici. Selon une étude réalisée par KPMG-SECOR (La contribution économique des cégeps et des centres collégiaux de transfert de technologie), les CCTT collaborent de manière importante à l’économie du Québec en soutenant environ 4 000 entreprises par an dans le développement de leurs projets de recherche et d’innovation.  La profitabilité découlant de la collaboration entre CCTT et entreprises s’estime à 210 millions $.

 

Mesures photométriques

 

Prototypage par usinage ou impression 3D

 

Photométrie : sphère d’intégration

 

Conditionnement de fibres optiques

 

Goniomètre en champ proche

 

Imagerie specialisée

1
1