De nombreux défis propres à l’industrie aéronautique peuvent être résolus par l’optique. La détection, l’avionique, les communications, la métrologie et l’ergonomie sont des domaines d’application qui peuvent bénéficier des technologies de pointe en optique.

La lumière peu agir à la fois comme vecteur d’information pour les communications et comme principe de détection de phénomènes physiques.

Notre imposant parc instrumental inclut des appareils de caractérisation optique à la fine pointe de la technologie ainsi que des logiciels de simulation nous permettant de modéliser les conditions d’éclairement dans un environnement de travail.

Métrologie et détection

Les fibres optiques peuvent être encapsulées de façon à devenir sensibles aux phénomènes physiques tels que la température, la pression, la position ou la déformation. De plus, ces capteurs peuvent être fabriqués sans matériaux métalliques, ce qui les rend insensibles aux interférences électromagnétiques et réduit leur poids.

L’optique permet également la réalisation d’essais non destructifs, qui constituent des outils puissants pour la surveillance de l’intégrité structurale des éléments du moteur et du corps d’un aéronef.

Communication et avionique

Les passagers aériens peuvent maintenant profiter de systèmes de divertissement personnels et sur demande, ce qui génère un intense trafic de données. La transmission de ces informations peut nécessiter un grand nombre de câbles occupant de l’espace et augmentant le poids de l’appareil. Les fibres optiques, combinées à des diodes laser à haute vitesse, permettent la transmission de plusieurs téraoctets de données par seconde, et ce, dans des guides à peine plus gros qu’un cheveu.

Les systèmes d’information et de contrôle gagneraient aussi à être interreliés par fibres optiques. À cause de leur faible dimension et de leur haut débit, les équipements optiques supplantent facilement leur contrepartie traditionnelle. En outre, leur immunité aux rayonnements électromagnétiques leur permet d’être placés à proximité d’appareils électroniques sans risquer d’interférence.

Ergonomie

Une conception méticuleuse des conditions d’éclairement améliore à la fois la sécurité et le confort. Contrôler les sources de lumière dans le poste de pilotage est primordial pour l’opération sécuritaire des aéronefs. Il est donc nécessaire de tenir compte du rendu des couleurs, du contraste et de l’éblouissement dans la conception de l’environnement de travail des pilotes, des techniciens et de l’équipage. D’autre part, le contrôle de l’intensité de la lumière et de sa couleur peut aider les voyageurs et les membres de l’équipage à surmonter les effets du décalage horaire.